Tranzit est une succession de workshops autour du paysage et des arts plastiques se sont articulés autour d’une réflexion sur la mémoire d'une friche albertivilarienne et des traces qu’elle a laissé et laissera. L’installation finale  géante et singulière a mis en scène un jardin éphémère, poétique, un mur d’assemblage à la manière d’un reliquaire géant et un jardin sur câble reprenant les structures IPN des bâtiments disparus.

MUR RELIQUAIRES (8).jpg
PEDAGOLABY (8).JPG
Mur reliquaire 1.jpg

Crédit : Sylvie Da Costa